LA MÉTHODE

Découvrez en détail le bilan EEGq et l’entraînement.
EN SAVOIR PLUS

Le bilan EEGq

La méthode de neurofeedback par EEGq (électroencéphalogramme quantitatif) débute par un bilan. Nous réalisons un « état des lieux » ou cartographie du cerveau qui est ensuite analysé afin de proposer un protocole et un entraînement personnalisé.

Deux petits capteurs (électrodes) sont positionnées successivement sur le cuir chevelu du patient et enregistrent l’activité électrique du cerveau en temps réel.

Grâce à l’appareil d’EEG qui nous permet un traitement des données qualitatif, nous obtenons des tracés qui sont analysés de façon quantitative. L’étude de la répartition des fréquences électriques du cerveau permet d’établir un protocole d’entraînement ciblé.

Par exemple induire une baisse des ondes cérébrales correspondant au stress sur une zone précise du cerveau ou au contraire renforcer celles associées à la concentration.

L’entraînement par EEGq

Il consiste à travailler certaines zones du cerveau afin d’optimiser leur fonctionnement. Comment ? via un mécanisme de conditionnement opérant , tel qu’utilisé dans les thérapies cognitivo-comportementales (TCC).

L’ordinateur, connecté aux électrodes placées sur le cuir chevelu, donne un retour en direct de l’activité cérébrale. Lorsque le rythme cérébral est adéquat, une musique et/ou vidéo s’enclenchent, afin d’inciter le cerveau à rester dans cet état. Au contraire si le rythme cérébral n’est pas optimal, la musique et/ ou vidéo se coupent ou sont ralenties. Par ce conditionnement opérant, le cerveau est incité à fonctionner d’une manière optimale et se retrouve récompensé ou puni par le retour (feedback) en temps réel de la musique et de la vidéo.

L’entraînement en neurofeedback est un processus actif qui va permettre d’apprendre à moduler son activité cérébrale. C’est grâce à la plasticité neuronale, c’est-à-dire la capacité des neurones à modifier ou renforcer leurs connexions que ce processus est possible.

Ce n’est pas une méthode magique : l’investissement et l’entraînement rendent efficace cet apprentissage afin d’obtenir un transfert et une stabilité dans la vie du patient.

L’entraînement est encadré par le neurothérapeute qui programme et encourage le participant au cours des séances pour susciter son implication maximale.

L’objectif est de rendre le patient autonome dans sa maîtrise en visant le maintien et même la poursuite des progrès après la prise en charge.

Testez cette méthode

Vous souhaitez connaître les modalités de prise en charge ou prendre directement un rendez-vous en ligne. Votre premier rendez-vous d’information sans engagement.